François-Xavier Demaison : de la finance au cinéma

19/11/2021L'équipe de rédaction DedizFrançois-Xavier Demaison

Tous les comédiens n’ont pas suivi le même cursus scolaire. Chacun, avant d’entrer dans le milieu du cinéma français, n’a pas nécessairement choisi cette voie depuis son plus jeune âge. François-Xavier Demaison, humoriste et acteur bien connu de la scène française, vient d’un milieu foncièrement différent de celui auquel il est aujourd’hui familier. Retour sur un parcours atypique l’ayant mené au cinéma.

Les débuts financiers de Francois-Xavier Demaison

Jamais François-Xavier Demaison ne s’était destiné à une carrière d’acteur. Bien qu’il appréciait le théâtre, il ne le pratiquait alors qu’à titre récréatif. Sa voie professionnelle, en revanche, était on ne peut plus austère.

Car en effet, le comédien sera passé par Sciences-Po Paris où il se fut formé aux rudiments de la finance, du droit et de la comptabilité. Un milieu dans lequel il excellait tout particulièrement puisqu’il aura été recruté par le cabinet PriceWaterHouseCoopers aux États-Unis.

Il était alors tout disposé à mener une vie rangée, dans l’anonymat tout en se complaisant dans un métier qui, cependant, ne le satisfaisait pas. Ce milieu professionnel contrastait assez sévèrement avec sa personnalité plus exubérante. Toutefois, rien ne l’avait jamais poussé à se risquer à aucun autre métier.

Avec une situation professionnelle aussi bien arrêtée que la sienne, la reconversion aurait été trop risquée, aussi, François-Xavier Demaison choisissait de rester dans sa zone de confort. Tout du moins, jusqu’à ce qu’un événement tragique ne l’enjoigne à changer d’avis.

Un choc personnel à l’origine de sa reconversion

François-Xavier Demaison, du fait de ses compétences, exerçait dans une des plus grandes firmes financières de New York. Son talent dans les affaires lui garantissaient une carrière prodigieuse dans ce milieu jusqu’à ce qu’un déclic ne lui fasse changer d’avis.

Parce qu’il habitait à New York le 11 septembre 2001, celui-ci avait pu être l’un des spectateurs des attentats qui s’étaient alors déroulés non loin de là où il travaillait.

Cet événement dramatique ayant connu un écho mondial le chamboula brutalement. Il estima alors que la vie était trop courte pour vivre une vie qui, justement, ne lui plaisait pas. Après avoir longtemps hésité à tout plaquer, les attentats du 11 septembre l’amenèrent à prendre conscience de sa condition. Il démissionna très peu de temps après pour se reconvertir dans le théâtre.

Du théâtre à la comédie jusqu’au cinéma

Sa passion pour le théâtre et plus particulièrement la comédie lui permirent de créer son premier One Man Show intitulé Demaison s’envole. Suite au succès fulgurant de ses débuts sur les planches, François-Xavier Demaison s’essaya plus tard au cinéma.

Il commença alors à multiplier les petits rôles jusqu’à très rapidement se tailler des rôles de personnages secondaires de choix. Jusqu’à même partager l’affiche avec les plus grands noms du cinéma français.

Si jamais il n’avait pas connu le déclic dont il avait eu besoin pour se décider à quitter la finance, jamais François-Xavier Demaison se serait un jour risqué au théâtre. Une brillante carrière, autrement plus épanouissante que la précédente, aurait alors pu lui passer sous le nez par pusillanimité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies🍪pour améliorer votre expérience.