Festival de Cannes : origines, histoire et fonctionnement

19/11/2021 L'équipe de rédaction Dediz

Loin de s’en tenir à un cadre mondain et complaisant, le festival de Cannes est né dans un contexte

houleux et bien particulier. Ce festival n’était alors pas tant une initiative qu’une réponse à l’atteinte qui

était alors portée au cinéma en Europe à la fin des années 30. De cette réponse, il en aura alors résulté un

des festivals les plus fameux au monde, qui, encore à ce jour, charme ses spectateurs grâce à son faste et

son sens de la distinction.

Les débuts du festival de Cannes

Le festival de Cannes, en réalité, trouve ses sources à Venise. Ou, plus spécifiquement, au festival du

cinéma de Venise. Celui-ci, alors, sur demande de Mussolini, avait été contraint de réviser son palmarès

de 1938 au profit de films à la gloire du fascisme.

La France chercha alors à proposer une alternative à cet état de fait. Puisqu’il en allait de la liberté du

cinéma, on opta pour la création d’un festival libre, où chaque pays pourrait choisir une sélection de films

à présenter.

Il fallait alors, pour mieux inciter les cinéastes à venir, offrir un cadre de vie enchanteur. Biarritz, en

1939, fut originellement retenue comme la ville organisatrice de ce festival d’un genre nouveau. Mais la

municipalité de Cannes, en proposant de participer au financement de l’événement, devînt la ville où

aurait lieu le festival de cinéma et ce, jusqu’à ce jour.

La guerre, toutefois, mis fin à cet élan créatif initié en 1939.

Le festival de Cannes, de ses origines à aujourd’hui

Malgré la parenthèse de la deuxième guerre mondiale, le festival de Cannes fut maintenu et une nouvelle

session fut alors organisée dès 1946. Ni l’État ni la ville de Cannes ne purent participer au financement.

Le festival, alors, dut être organisé par un appel au don, celui-ci se voulant alors retentissant.

Cette initiative remarquée fut alors l’occasion pour de nombreux auteurs, alors marginaux, de s’illustrer

avec une audace jamais connue en salle jusqu’à présent. Le festival de Cannes était alors l’occasion de

faire découvrir au monde de nouvelles variétés de cinéma. C’est de là que partit l’essor du film d’auteur .

C’est une nouvelle génération de cinéaste qui, alors, s’illustrait parmi les participants. Mai 1968 fut

d’ailleurs une année charnière dans le renouvellement des cinéastes, donnant davantage d’exposition à des

auteurs plus avant-gardistes, contribuant alors au départ de la nouvelle vague.

Les festival, dans les décennies qui suivront, n’en finira pas de s’ouvrir aux sélections du monde entier.

Devenu le rendez-vous incontournable du cinéma mondial, le festival de Cannes accueille aujourd’hui de

nombreuses célébrités chaque année, y compris parmi son jury.

Les enjeux du festival de Cannes

Le festival de Cannes se voulait à l’origine une alternative à un cinéma trop contrôlé par les pouvoirs

publics, que ceux-ci fussent totalitaires ou démocratiques. Ce vent de liberté permit à de nombreux

cinéastes réprouvés du monde entier de pouvoir alors se faire connaître.

Au-delà du strasse et du champagne, le festival de Cannes, de par le cinéma dont il fait la promotion, est

un événement éminemment politique. Les nombreux heurts ayant entouré ses sélections, notamment

durant la guerre froide, en attestent formellement.

On peut dire que du fait de la liberté accordée aux créateurs présents chaque année, le festival de Cannes

se veut le terreau du continuel renouveau du cinéma dans le monde.